Groupe Gorgé : chiffre d’affaires en hausse de 10% au T3 2018

  • Date: 26 oct 2018

Groupe Gorgé (Euronext Paris : GOE) publie aujourd’hui son chiffre d’affaires du troisième trimestre et des neuf premiers mois de l’exercice 2018.

 

(en millions d’euros)[1] 9M

2018

9M 2017

retraité

IFRS 15[2]

Variation 9M 2017

publié

T3

2018

T3

2017

retraité

IFRS 152

Variation T3 2017

publié

Systèmes Intelligents de Sûreté 69,3 77,2 -10,3% 76,4 18,9 22,0 -14,4% 22,0
Protection des Installations à Risques 98,4 98,8 -0,4% 98,8 32,7 30,5 +7,1% 30,5
Impression 3D 41,5 21,8 +90,5% 21,8 13,9 7,1 +95,3% 7,1
Structure et élimination (0,7) (1,0) -24,6% (1,0) (0,2) (0,4) -44,9% (0,4)
Chiffre d’affaires consolidé 208,4 196,8 +5,9% 196,1 65,3 59,3 +10,1% 59,3
Chiffre d’affaires ajusté[3] 208,2 194,8 +6,8% 194,1 65,3 59,0 +10,7% 59,0

 

Pour le troisième trimestre de 2018, Groupe Gorgé enregistre une croissance de 10,1% de son chiffre d’affaires à 65,3 millions d’euros. Cette croissance est portée par la très bonne performance du pôle Impression 3D (+95,3%) et le redressement du pôle Protection des Installations à Risques (+7,1%).

Sur les neuf premiers mois de 2018, le chiffre d’affaires de Groupe Gorgé s’élève à 208,4 millions d’euros, en hausse de 5,9% par rapport aux neuf premiers mois de 2017. Ajusté de la contribution des activités du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté arrêtées en 2018, le chiffre d’affaires ressort à 208,2 millions d’euros soit une progression de 6,8% par rapport aux neuf premiers mois de 2017.

Le chiffre d’affaires du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté s’établit à 69,3 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2018, en retrait de 10,3% par rapport aux neuf premiers mois de 2017. Hors contribution d’une filiale déconsolidée en 2018 et d’une dont le fonds de commerce a été cédé, le chiffre d’affaires s’établit à 69,0 millions d’euros, en recul de 8,3% par rapport aux neuf premiers mois de 2017. Ce recul est la conséquence du niveau de prise de commandes insuffisant observé avant la fin de 2017. La Simulation réalise une bonne performance depuis le début de l’exercice (+23,3%) mais ne compense pas le recul du chiffre d’affaires (-18,1%) de l’activité Robotique. L’activité Robotique a enregistré plusieurs succès commerciaux ce trimestre et enregistre une hausse de plus de 50% de ses prises de commandes par rapport aux neuf premiers mois de 2017.

Le chiffre d’affaires du pôle Protection des Installations à Risques atteint 98,4 millions d’euros au sur les neufs premiers mois de 2018, stable par rapport à 2017 et en croissance de 7,1% au troisième trimestre. L’activité Oil & Gas est en hausse sur les neufs premiers mois de 2018 et ce trimestre, portée par la reprise progressive des investissements dans le secteur. L’activité Nucléaire bénéficie de l’exécution du contrat pour l’enrubannage des chemins de câbles en partenariat avec Prezioso Linjebygg (groupe Altrad) mais encore très faiblement de l’exécution du premier contrat pour le projet Hinkley Point qui devrait contribuer à son redressement.

Enfin, le pôle Impression 3D affiche un chiffre d’affaires de 41,5 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2018, en forte hausse de 90,5%. Le chiffre d’affaires maintient un rythme de croissance élevé au troisième trimestre (+95,3%), tiré en premier lieu par la contribution des acquisitions d’Avenao (T4 2017) et Solidscape (T3 2018), mais aussi la bonne dynamique de l’activité Machines. La croissance de l’activité Products (+9,9% au troisième trimestre) est très majoritairement organique, les effets périmètre étant négligeables ce trimestre avec l’intégration d’Interson Protac à compter du 1er août 2017.

 

Bonnes perspectives à moyen terme

Au 30 septembre 2018, le carnet de commandes de Groupe Gorgé atteint 212,3 millions d’euros, en hausse de 8,2% par rapport au 30 septembre 2017.

Au 30 septembre 2018, le carnet de commandes du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté s’élève à 99,8 millions d’euros, soit une hausse de 1,1% par rapport au 30 juin 2018 et de 10,3% par rapport au 30 septembre 2017 ajusté. La hausse du carnet de commandes serait encore plus significative si elle prenait en compte la lettre d’intention pour un contrat de plus de 12 millions d’euros signée le 25 octobre (voir le communiqué) pour la fourniture d’équipements pour les sous-marins français Barracuda. Le pôle a ainsi enregistré plusieurs succès commerciaux en 2018 avec une prise de commandes à fin septembre en hausse de 50% par rapport à septembre 2017. Cette bonne performance commerciale associée à d’autres commandes en négociation assure la croissance de l’activité à moyen terme. A court terme et compte tenu du chiffre d’affaires des neuf premiers mois de l’exercice, le pôle n’est cependant plus en mesure de confirmer son objectif de chiffre d’affaires 2018 en légère progression par rapport à 2017.

Dans le cadre du partenariat technologique et commercial annoncé avec Naval Group (voir le communiqué du 9 octobre), ECA Group a répondu début octobre à la consultation lancée par la Belgique dans le cadre d’une coopération belgo-néerlandaise pour la fourniture de douze chasseurs de mines équipés de systèmes de drones et serait également fournisseur de certains produits pour un autre consortium candidat à cette consultation. Un éventuel succès à cet appel d’offres, encore très hypothétique à ce stade, représenterait, même dans sa configuration minimale, la commande la plus importante de l’histoire du pôle.

Dans le pôle Protection des Installations à Risques, le carnet de commandes est toujours à un niveau élevé de 107,1 millions d’euros au 30 septembre 2018, en hausse de 6,9% par rapport au 30 septembre 2017. Dans le Nucléaire, l’exécution des commandes enregistrées et les nouvelles commandes significatives qui pourraient intervenir cette année devraient contribuer au rebond de l’activité. Dans l’Oil & Gas comme dans le Nucléaire, les perspectives commerciales sont attendues de bon niveau avec la reprise des investissements.

Dans l’Impression 3D, les deux activités devraient continuer d’améliorer leurs performances à moyen terme. A la croissance organique devrait s’ajouter la contribution de nouvelles acquisitions visant à renforcer les activités existantes du pôle. La consolidation de la société américaine Solidscape à compter du 15 juillet 2018 contribue à la bonne dynamique des activités et amène la direction à réviser à la hausse son objectif de chiffre d’affaires qui devrait dépasser 58 millions d’euros en 2018 contre 53 millions d’euros indiqués précédemment.

Compte tenu de la révision à la hausse de l’objectif de l’Impression 3D et malgré les incertitudes sur l’atteinte de l’objectif du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté, Groupe Gorgé confirme son objectif d’un chiffre d’affaires 2018 compris entre 290 et 300 millions d’euros, avec avant tout un objectif de redressement de la rentabilité.

[1]  Données 2018 non auditées

[2] A compter du 1er janvier 2018, le Groupe applique la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients ». Toutes les variations et tous les commentaires mentionnés dans le présent communiqué sont en comparaison aux chiffres 2017 retraités de l’application de cette norme.

[3] Pour apprécier les performances de ses activités pérennes, le Groupe présente et commente, outre des données publiées, des données ajustées. Les ajustements concernent notamment, dans le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté, la contribution d’ECA Sindel et de SSI. Les données chiffrées de ce communiqué de presse ne sont pas exprimées en données ajustées, sauf mention contraire