Nouveaux marchés en robotique autonome : Groupe Gorgé prépare sa croissance future

Groupe Gorgé > Communiqués de presse > Nouveaux marchés en robotique autonome : Groupe Gorgé prépare sa croissance future

Le drone sous-marin autonome A18D, une solution au service de l’hydro-océanographie et de la maitrise des grands fonds marins

Le drone sous-marin de surveillance AUV A18D, dérivé d’une version développée dans le cadre de la chasse aux mines sous-marines, a récemment fait l’objet d’une expérimentation opérationnelle par la Direction Générale de l’Armement (DGA), la Marine Nationale et le Service hydrographique et océanographique de la marine (Shom) dans le cadre du programme « capacité hydrographique et océanographique future » (CHOF). Ce programme vise à renouveler, pérenniser et transformer la capacité actuelle française d’acquisition et de traitement de données hydrographiques et océanographiques à l’horizon 2025/2026.
Embarqué sur un navire de la Marine nationale, l’A18D a ainsi réalisé pendant 8 jours consécutifs des missions très variées pour cartographier avec précision les reliefs et les fonds marins jusqu’à 3 000 mètres de profondeur dans les courants et la houle de l’Atlantique. Le drone a fait la preuve de sa bonne fiabilité et permis de montrer la facilité de son installation et de sa mise en oeuvre, notamment grâce à un rapport taille-masse optimisé (5,7 m – 780 kg), et à son interface utilisateur intuitive. La qualité des images à très haute résolution acquises par l’A18D a également été reconnue, ainsi que la plus-value qu’il apporte dans ce type de missions, suivant le choix des capteurs embarqués.
Avec la supervision de ECA Group, les équipes embarquées de la DGA, de la Marine Nationale et du Shom ont pu prendre en main l’AUV et être autonomes dans toutes les étapes de sa mission : de la préparation, la mise à l’eau, la supervision des campagnes de mesures, jusqu’à la récupération du véhicule et l’exploitation des données obtenues. Ces essais ont prouvé la maturité de l’A18D. Par ailleurs, la richesse du retour d’expérience a permis d’évaluer le potentiel d’emploi de ce drone pour accompagner et enrichir les missions d’hydro-océanographie.
Outre les missions scientifiques comme l’hydrographie, très exigeantes, les performances de l’A18D se prêtent naturellement à la surveillance des fonds marins grâce au large éventail de charges utiles qu’il autorise, en fonction du concept d’emploi et du profil de mission, civils ou militaires. La maitrise des grands fonds constitue désormais un enjeu stratégique pour de nombreuses marines dans le monde, dont la France qui l’a érigée comme l’une des priorités du plan d’investissement « France 2030 ». La surveillance de cet espace est une action de première importance pour s’assurer de l’intégrité des dispositifs qui y sont posés (câbles de communication, pipelines, etc.) et par lesquels transitent 95% du flux d’information mondial, pour rechercher des débris ou des épaves, pour localiser d’éventuels systèmes malveillants.
L’A18D offre d’ores et déjà ces capacités jusqu’à 3 000 m de profondeur et un potentiel d’évolution à moyen terme vers une version pouvant opérer jusqu’à 6 000 m. Il est ainsi un élément clé de la construction d’une stratégie française de maitrise des fonds marins.

Surveillance maritime et protection portuaire : les systèmes de drones de Groupe Gorgé démontrent leurs capacités

ECA Group a récemment présenté ses capacités dans le domaine de la surveillance et de la protection maritimes lors d’une expo-démonstration au large de Hyères, dans le sud de la France.
Le groupe s’est associé à plusieurs fabricants du secteur pour mettre en évidence la façon dont les systèmes autonomes fonctionnent ensemble pour protéger les sites maritimes à risque. La démonstration a ainsi permis d’illustrer la capacité de plusieurs drones à localiser, identifier et neutraliser des menaces potentielles. Ces menaces peuvent être de toutes tailles et mettre en danger les zones maritimes tels que les ports, les compétitions sportives et les aires marines protégées.
Capable de proposer plusieurs types de drones, ECA Group est l’un des rares acteurs en capacité de répondre efficacement à ces besoins de protection et de surveillance. Sa gamme de robots multi-environnements comprend un drone de surface USV, un drone aérien UAV et plusieurs drones sous-marins AUV, tous capables de fonctionner de manière interactive en équipe et gérés par un seul système de commande et de contrôle, UMISOFT. Cette démonstration a permis de mettre en avant les compétences et l’expertise du groupe dans les domaines de la prise de décision, la gestion de l’équipe de robots, de l’ensemble des capteurs, ainsi que la collecte et le traitement des données.

Logistique autonome : perspectives commerciales positives pour la solution d’AMR (Autonomous Mobile Robot) en France et à l’international

ECA Group a conçu un véhicule autonome aux performances uniques car capable d’opérer à la fois en extérieur et à l’intérieur de bâtiments, en assurant des flux logistiques en totale autonomie, par tous les temps et en toute sécurité, en environnement de coactivité avec d’autres véhicules sans modifications des infrastructures.
Après un premier succès commercial auprès d’IDEA, un logisticien de premier rang, qui a déployé un AMR sur le site d’Airbus à Nantes, ECA Group vient de réaliser avec succès une campagne de tests sur un site d’un grand groupe industriel allemand. Les performances uniques de cette solution ont été validées malgré une météo difficile. De nouveaux contrats devraient se concrétiser sur 2022 dans différents secteurs industriels comme la sidérurgie, le bâtiment, la production de gaz, le nucléaire ou l’agro-alimentaire.
Le modèle en question, le L-S 1PT, est dédié au transport de palette inter-bâtiment en protégeant sa charge des intempéries. Un modèle complémentaire permettant d’élever une palette à une hauteur de 6 mètres en extérieur et toujours en complète autonomie sera disponible très prochainement. Ces deux AMR font partie d’un catalogue plus large offrant une gamme de robots autonomes spécialement développés pour répondre au besoin croissant d’autonomisation du secteur de la logistique. La bonne orientation de ce segment d’activité positionne aujourd’hui le groupe comme pionnier des solutions de logistique autonome indoor-outdoor. Groupe Gorgé a su s’appuyer sur des briques technologiques liées à l’autonomie et à la navigation, initialement développées pour le secteur de la défense depuis plus de 10 ans, afin de se créer un avantage compétitif dans ce domaine d’application commercial.
L’ensemble de ces nouveaux domaines d’application de la robotique autonome représente ainsi plusieurs milliards d’euros de marchés potentiels adressables à moyen et long terme. Ils ouvrent des perspectives significatives au-delà du domaine de la chasse aux mines sous-marines. Avec ces différents actions, Groupe Gorgé poursuit ses efforts visant à capter une part significative